Cart 0
Supposons que c’est vrai après tout... Quoi Alors? (French)

Supposons que c’est vrai après tout... Quoi Alors? (French)

$0.00

Deux amis discutaient de questions religieuses. Ils parlaient de la punition du péché dans une vie à venir après la mort; et ils décidèrent, à leur grande satisfaction, qu’il n’en existe pas, concluant que l’enfer n’est qu’une légende. Ils se disaient que Dieu est un Dieu d’amour et qu’il ne condamnerait pas ses créatures à une punition éternelle.

Leur conversation cessa quand un chrétien, qui avait écouté silencieusement toute cette discussion, disait: “Supposons que c’est vrai après tout.”

Ces paroles frappèrent, avec une puissance écrasante, les oreilles de ces deux hommes. Pendant quelques minutes un silence solonnel reignait. Dieu avait parlé.

Supposons que c’est vrai, après tout, que Dieu doit punir le péché? Pourrez-vous subsister au jour du jugement? Quelle réponse Lui donnerez-vous? “Dieu . . . annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient a se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts” (Voyez Actes 17:30-31).

Supposons que c’est vrai, après tout, que l’enfer existe? En se moquant, un sceptique demanda: “Où est l’enfer?” Vite est venue une réponse à propos: “A la fin de la vie de quiconque rejette le Christ.” Permettez-moi de vous poser une question: Qu’est-ce qui se trouve à la fin de la route que vous poursuivez maintenant? Les Saintes Ecritures nous disent: “ ...Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, aprés quoi vient le jugement” (Hébreux 9:27).

Supposons que c’est vrai, aprés tout, que le Seigneur Jésus est le seul Sauveur, et que sa mort est le seul moyen par lequel vous pouvez devenir digne d’être un jour en la sainte présence de Dieu. Alors quoi, si vous Le négligez? “Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut?” (Hé. 2:3)

Supposons que c’est vrai, après tout, que le sang du Christ, tellement méprisé, est la seule chose qui peut vous purifier de vos péchés. En êtes-vous purifié devant Dieu, ou étesvous encore dans vos péchés, et en route pour l’éternité avec les perdus? “ ...Le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché” (1 Jean 1:7).

Supposons que c’est vrai après tout, que le salut ne s’acquiert pas par des oeuvres. “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie” (Ep. 2:8,9). Alors à quoi bon votre assistance à l’église, votre travail en enseignant les enfants, vos visites faites aux malades, etc., si vous vous fiez sur ces choses-là pour être sauvé ou pour vous aider à obtenir le salut? Completement inutile! Une erreur fatale, si vous continuez à vous fier à vos bonnes oeuvres. “Car que dit l’Ecriture? Abraham crut il Dieu, et cela lui fut imputé å justice. Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due; et à celui qui ne fait point d’oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice. De même David exprime le bonheur de l’homme à qui Dieu impute la justice sansles oeuvres: Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts! Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché!” (Romains 4:3-8). Mais c’est bien entendu que les bonnes oeuvres suivront, “Car nous sommes son ouvrage, ayant été crées en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions” (Ephésiens 2:10).

Supposons que c’est vrai après tout. Ah! Si ce n’était pas vrai le croyant a le meilleur quand même dans cette vie présente, et il n’a rien à perdre dans la suivante. Mais si c’est vrai, après tout, combien terrible sera votre sort si “vous mourez dans vos péchés” (St-Jean 8:21). Venez vite au Christ et soyez sauvé. “Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu” (Apocalypse 20:15).

SOYEZ ASSURE QUE C’EST VRAI, ET AGISSEZ EN CONSEQUENCE. “CELUI QUI CROIT AU FILS A LA VIE ETERNELLE; CELUI QUI NE CROIT PAS AU FILS NE VERRA POINT LA VIE, MAIS LA COLERE DE DIEU DEMEURE SUR LUI” (St-Jean 3:36).



More from this collection