Cart 0
Sans Argent (French)

Sans Argent (French)

$0.00

Cela peut sembler extraordinaire, a une époque où l’argent est devenu l’idole des foules, que le bien le plus précieux puisse s’obtenir “sans argent.”

En admettant qu’il soit impossible d’acquérir soit aliments, vêtements, abri, éducation ou voyages sans payer, cette possession, plus important que toutes les nécessités de la vie est gratuite. Quel est ce bien précieux, ce trésor inestimable? C’est le Salut de Dieu. Après l’avoir payé un prix infini, Il nous le donne. “C’est le don de Dieu.” (Ephésiens 2:8).

Pour cette transaction l’argent n’a aucune valeur, comme l’indiquent les paroles de l’apôtre Pierre à Simon le Magicien quand ce dernier offrit de payer pour le “pouvoir du Saint-Esprit”: “Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait avec de l’argent.”

Nous lisons aussi dans l’Ancien Testament: “Le Tout Puissant ... n’a point égard à l’apparence des grands et ne distingue pas le riche du pauvre.” (Job 34:19).

Non seulement ce Salut s’acquiert-il sans argent, mais il n’a.

«AUCUN PRIX»
Y a-t-il encore parmi ceux admettant que l’argent soit superflu pour obtenir le Salut de Dieu des incrédules qui en demandent le prix? C’est à eux que nous citons ces paroles de l’Ecriture: “Ils sont justifiés gratuitement par sa grâce par la rédemption qui est en Jésus-Christ.” (Romains 3:23). 
“Gratuitement,” nous le savons, signifie “sans aucun prix,” “pour rien.” La “grâce” est ce que Dieu donne, dans Sa clémence et Sa grande bonté, à ceux qui ne méritent que d’être jugés et condamnés pour leur péchés parce que notre Seigneur Jésus a payé le prix du Salut. “II s’est donné Lui-même pour nos péchés” (Galates 1:4). “Le Fils de Dieu, qui m’a aimé, et qui s’est donné Lui-même pour moi” (Galates 2:20).

Puisque, par Son sang précieux, versé pour nous sur la croix, Il a payé le prix, nous sommes acquittés gratuitement de cette dette, et ceci par “sa grâce.” Ce salut s’acquiert, en outre .

«SANS TRAVAIL»
Il y a ceux qui persistent à considérer comme nécessaire l’accomplissement des bonnes oeuvres pour être sauvé. Il est difficile de les désabuser. Cependant, la Bible le fait, sans équivoque: “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ... Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie” (Ephésiens 2:8,9). “Dieu nous a sauvés, et nous a appelés par une vocation sainte, non selon nos oeuvres, mais selon qu’II avait résolu, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels.” (2 Timothée 1:9). “Nous concluons donc que l’homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.” (Romains 3:27) .

Le Salut s’obtient donc sans les oeuvres, mais, tout comme nous désirons manifester notre affection envers ceux qui nous sont chers par des dons de nos forces et de notre substance, dès que nous devenons chrétiens, lorsque nous avons l’assurance de notre Salut par le témoignage du Saint-Esprit nous voulons faire preuve de notre amour filial envers Dieu en devenant “zélés pour les bonnes oeuvres (Tite 2:14). Ceci devient alors un acte de reconnaissance et non de marchandage. Nous travaillons pour Dieu parce que nous sommes sauves, “car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.” (Ephésiens 2:10). Ajoutons enfin que le Salut doit être accepté.

«SANS RETARD»
Pourquoi attendre de devenir meilleur, d’être mieux disposé, de choisir le moment propice? La Parole de Dieu nous conseille l’urgence: “Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.” (2 Corinthiens 6:2). L’instant présent nous appartient. Nous ne sommes par sûrs du lendemain: “Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé” Actes 16:31 “Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs” Hébreux 3:15 Dieu nous offre Son Salut, sans argent, sans prix, sans travail, sans retard, ACCEPTEZ - LE MAINTENANT.



More from this collection